Des gros gâteaux distingués

Une série très éclectique pour stimuler les papilles, mais pas que !

Gâteau thème savane, génoise à la pistache et compotée de fruits rouges, déco pâte à sucre, biscuits amandes et pâte d’amande.

savane

Gâteau classique, génoise cacao, ganache chocolat noir, chantilly pistache, poudre de pistaches.

génoisechocopistachegénoisechocopistache2

Tarte aux abricots.

tarteabricots

Cookie géant au chocolat.

cookiegroschoc

 

 

Publicités

Session de rattrapage !

Et voilà encore une session de rattrapage gourmand !!

Des Paris-Brest au praliné et à la vanille avec craquelin, éclats de caramel et de chocolat, des sablés au pain d’épice, un entremet biscuit pistache – compotée de fruits rouges-chantilly chocolat blanc et vanille avec pistaches torréfiées, sablés de Noël aux épices ; un peu de salé : Blinis épais avec mousse chèvre et saumon et couronne de crevettes et un gâteau de meringue vanillée et mousse au chocolat .

IMG_2633 IMG_2518 IMG_2421 IMG_2420 IMG_2377 IMG_2318 IMG_2297

 

Le macaron géant, ganache Milka et noisettes caramélisées.

Un énorme macaron garni de ganache au Milka et chocolat noir, avec quelques noisettes caramélisées, ça vous dit ?

macaron_milkaPour 10 gourmands,

Le macaron :

  • 175g de poudre d’amandes + 175g de sucre glace
  • 45 ml d’eau + 175g de sucre semoule
  • 2 fois 70g de blancs d’œuf
  • 1 pincée de sel
  • Colorant alimentaire

 

Effectuer toutes les pesées.

Préchauffer le four 160° chaleur tournante.

Tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes.

Faire chauffer le sucre et l’eau jusqu’à 118°, ajouter le colorant.

Monter doucement 70g de blancs, quand le sirop de sucre arrive à 110°, monter les blancs à fond.

Quand le sirop a atteint 118°, mettre le batteur à vitesse moyenne et verser petit à petit le sirop sur les blancs puis remonter la vitesse. Quand le mélange est bien ferme, ajouter les 70g de blancs restants à vitesse moyenne, arrêter dès que les blancs sont mélangés.

Mettre la feuille du batteur puis verser le mélange sucre glace – amandes. La préparation doit faire le ruban. Garnir une poche munie d’une douille lisse et dresser sur une plaque garnie de papier sulfurisé.

Enfourner pour 15-20 minutes en prenant soin de tourner la plaque vers la mi-cuisson.

La coque est cuite quand elle ne bouge plus lorsqu’on la touche. Sortir la plaque, humidifier le plan de travail, faire glisser dessus le papier cuisson. Décoller la coque avec précaution quand elle a refroidi.

déco_caramel

La ganache :

  • 300 g de Milka
  • 200 g de chocolat noir
  • 250 g de crème fraiche liquide à 30% de MG

Hacher le chocolat.

Faire bouillir la crème puis la verser de suite sur le chocolat.

Bien homogénéiser et laisser prendre au frais.

Travailler la ganache avant usage pour l’assouplir et garnir le macaron géant avec.

 

La mousse au chocolat de Maman.

Simple, efficace, délicieuse, la recette de Maman à servir avec des macarons à la vanille par exemple !

mousse_choco_mamanPour 10 gourmands :

  • 12 œufs.
  • 500g de chocolat noir.
  • 200g de beurre.
  • 100g de sucre.

Séparer les blancs des jaunes.

Faire fondre le chocolat et le beurre.

Mélanger le sucre avec le chocolat et le beurre, bien lisser.

Monter les blancs en neige très ferme.

Mettre un peu de blancs montés dans le chocolat pour détendre un peu le mélange puis incorporer le reste des blancs.

Conserver au frais.

 

Atelier enfants chocolats de Pâques : oeufs et lapins.

trio_paques

Voici les réalisations des enfants en ateliers chocolats de Pâques :

Des demis œufs réalisés avec des empreintes et du chocolat blanc / noir.

atelier_oeufs

Un lapin et un œuf en volume, chocolat au lait / noir (d’où les nuances de couleurs) : on a moulé des plaques de chocolat puis on les a emboitées.

lapinou_paques

 

Un gâteau d’amour !

Je ne suis pas une fan de la Saint Valentin  (pourquoi se limiter à un seul jour d’amour, c’est trop dommage !)  mais voici la recette de ce gâteau d’amour (recette ici pour 40 car il s’agit ici d’un gâteau d’anniversaire 😉

anniv coeurs webPour 40 personnes : Deux moules ronds de 25 cm de diamètre. Le gâteau final fera entre 8 et 10 cm de haut.

Le gâteau au chocolat :

  • 450g de farine
  • 450g de sucre
  • 450 de beurre mou
  • 11 œufs entiers
  • 450g de chocolat noir
  • 1 pincée de levure chimique

Préchauffer le four à 200°

Faire fondre le chocolat et le beurre.

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger les jaunes, le sucre, la farine et la levure.

Y ajouter le beurre et le chocolat fondus.

Monter les blancs en neige, les incorporer délicatement.

Verser la moitié de la pâte dans un moule, l’autre moitié dans l’autre moule. Enfourner pour 40 à (à minutes, les gâteaux sont cuits lorsque l’on plante dedans une lame de couteau et que celle ci ressort propre.

Laisser refroidir et démouler.

La ganache

  • 250g de chocolat noir
  • 100ml de crème fraiche liquide

Hacher le chocolat.

Faire bouillir la crème et la verser sur le chocolat, mélanger pour homogénéiser.

Le montage

  • 400g de pâte à sucre blanche
  • pâte à sucre rouge, rose, violette
  • emporte-pièces
  • un pinceau
  • un verre d’eau
  • une grille
  • du sucre glace
  • de la Maïzena
  • un rouleau en plastique ou silicone

Mettre sur le plan de travail un mélange sucre glace / Maïzena et étaler finement la pâte à sucre (= »PAS ») .

Poser le premier gâteau sur une grille, le tartiner du tiers de la ganache, poser le second gâteau dessus à l’envers (c’est à dire que la partie qui était au fond du moule doit se retrouver tout en haut, c’est la partie la plus plate). Recouvrir l’ensemble du reste de ganache.

Déposer la PAS blanche sur le gâteau et bien la faire adhérer, couper les morceaux qui dépassent à la base du gâteau. Transférer le gâteau sur le plat de service.

Etaler les autres couleurs de PAS et découper des formes à l’emporte pièce. Les coller sur le gâteau recouvert avec de l’eau déposée par le pinceau.

Le gâteau se conserve tel quel plusieurs jours dans un endroit frais et sec, la PAS ne supporte pas le frigo à cause de l’humidité. C’est pour cette raison qu’il ne faut JAMAIS recouvrir de PAS un gâteau où il y a de la crème ou des mousses : les crèmes et les mousses doivent impérativement être conservées au frais.

 

 

La tarte Oh là là !

La tarte « Oh là là », c’est un clin d’œil pour ma grand tante et une tarte créée spécialement pour elle !

tarte_lala_web

Une base de pâte sucrée et fondante avec une ganache au chocolat noir, une crème vanille, et une crème fouettée. La douceur de la vanille répond à l’amertume du chocolat noir, et la pâte sucrée apporte un contraste de texture : d’abord croquant et fort en goût, on glisse avec douceur sur une note délicate et parfumée apportée par la vanille !

part_lala

En voici la recette, testée et approuvée par l’intéressée !

La pâte sucrée :

  • 250 g de farine
  • 100g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 120 g de sucre
  • 1 oeuf

Mélanger le beurre et le sucre.
Ajouter la farine.
Pétrir.
Ajouter l’oeuf.
Pétrir.
Former une boule.
Laisser reposer au frais une demi- heure.
Préchauffer le four à 170°.
Etaler et foncer un cercle ( ici 24 cm de diamètre ) il reste un peu de pâte pour faire quelques sablés par exemple.
Cuire à blanc 170° pendant une quinzaine de minutes, la pâte doit être dorée.  Enlever délicatement le cercle.

La ganache au chocolat :

  • 50 g de chocolat noir à 70% de cacao.
  • 50 g de crème fraiche.

Couper le chocolat en petits morceaux.
Faire bouillir la crème.
Verser la crème sur le chocolat pour le faire fondre, laisser fondre puis bien mélanger.
Verser dans le fond de tarte.

La crème Chiboust :

  • 120 g de sucre (20 +100)
  • 300 ml de lait
  • 2 œufs
  • 30 g de maïzena
  • 2 gousses de vanille
  • 2 feuilles de gélatine
  • 25 g de beurre doux

Fendre les gousses de vanille en deux, les gratter et mettre les graines ainsi que les gousses dans le lait.

Faire bouillir et laisser infuser une demi heure.

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide.

Séparer les blancs des jaunes.

Dans les jaunes, verser la maïzena et le sucre, fouetter.

Verser le lait sur ce mélange, bien remuer et remettre dans la casserole.

Cuire jusqu’à ébullition et épaississement tout en fouettant vivement pour éviter les grumeaux.

Egoutter la gélatine, la mettre dans le mélange brulant et fouetter pour la dissoudre, ajouter ensuite le beurre et bien mélanger. Réserver.

Dans une casserole, mettre les 100g de sucre restant avec un peu d’eau pour dissoudre le sucre.

Faire chauffer à feu vif, pendant ce temps commencer à monter les blancs en neige.

Quand le sucre atteint 110°, mettre le batteur à vitesse maxi.

Quand le sucre atteint 117°, l’enlever du feu, baisser le batteur au mini, verser le sucre cuit sur les blancs montés (ATTENTION AUX PROJECTIONS : BIEN BAISSER LA VITESSE DU BATTEUR !), puis remettre le batteur au maximum et laisser tourner une dizaine de minutes.

Prélever un peu de ces blancs montés et les verser dans la crème pâtissière, remuer vivement pour détendre l’ensemble. Incorporer ensuite à la spatule le reste de blancs.

Verser aussitôt sur la tarte chocolatée, bien lisser.

La crème fouettée :

  • 150g (20cl) de crème fraiche 30% de matière grasse minimum, bien froide
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’arôme naturel de vanille

Monter au batteur la crème, l’arôme et le sucre.

Verser sur la tarte, bien lisser.

J’ai décoré avec du cacao en poudre; cette tarte se garde impérativement au frais et se conserve 24h maxi.