Pyramide de macarons : citron, pain d’épices et pistache.

Nouveaux parfums de macarons :

pistache, citron, pain d’épices !

(Pour rappel j’ai mis la recette des coques à la fin 🙂

pyramide pistache citron pe web

Pour garnir 25 macarons :

PAIN D’EPICES :

  • 100g de pain d’épices
  • 100ml de crème fraiche liquide
  • 35g de sucre
  • 30g de beurre

Mixer ensemble tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène ; laisser prendre au frais si besoin avant de garnir.

PISTACHE :

  • 20g de pâte de pistache
  • 70g de sucre glace
  • 100g de beurre ramolli

Fouetter le beurre avec le sucre glace et ajouter la pâte de pistache ; garnir les coques.

CITRON :

  • 40g de jus de citron
  • 2 œufs petits (80g)
  • 70g de sucre
  • 40g de beurre doux
  • 5g de maïzena

Faire chauffer le jus de citron et le beurre jusqu’à ce que le beurre soit entièrement fondu.

Mélanger le sucre, la maïzena et les œufs, fouetter pour faire blanchir le mélange.

Verser le jus de citron/beurre sur les œufs/sucre et remettre sur le feu jusqu’à épaississement, laisser bouillir en remuant pendant 2 minutes.

Laisser refroidir avant de garnir les macarons…

Pour 40 à 50 coques de macarons :

  • 100g de poudre d’amandes + 100g de sucre glace
  • 25 ml d’eau + 100g de sucre semoule
  • 2 fois 40g de blancs d’œuf (environ 3 blancs)
  • 1 pincée de sel
  • Colorant alimentaire

Effectuer toutes les pesées.

Préchauffer le four 160° chaleur tournante.

Tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes.

Faire chauffer le sucre et l’eau jusqu’à 118°, ajouter le colorant.

Monter doucement 40g de blancs, quand le sirop de sucre arrive à 110°, monter les blancs à fond.

Quand le sirop a atteint 118°, mettre le batteur à vitesse moyenne et verser petit à petit le sirop sur les blancs puis remonter la vitesse. Quand le mélange est bien ferme, ajouter les 40g de blancs restants à vitesse moyenne, arrêter dès que les blancs sont mélangés.

Mettre la feuille du batteur puis verser le mélange sucre glace – amandes. La préparation doit faire le ruban. Garnir une poche munie d’une douille lisse et dresser sur une plaque garnie de papier sulfurisé.

Enfourner pour 12 minutes en prenant soin de tourner la plaque vers la mi-cuisson.

Petit gâteau roulé girly confiture et tagadas.

Voici un petit gâteau très fille, très rapide et très simple !

roulés_fraise

Pour le biscuit :

  • 3 œufs
  • 60g de sucre
  • 60g de farine

Préchauffer le four à 190°.

Fouetter les œufs et le sucre au robot jusqu’à ce que le mélange fasse le ruban.

Incorporer la farine avec délicatesse.

Etaler régulièrement sur une plaque garnie de papier cuisson de 40 par 30cm (environ 1 cm d’épaisseur).

Enfourner  pour une dizaine de minutes, surveiller la cuisson, le biscuit est prêt quand il est doré.

Sortir le biscuit le poser sur un linge humide, humidifier le papier puis l’enlever, envelopper le biscuit dans le torchon.

Le sirop:

  • 90g d’eau
  • 50g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de grenadine

Mettre le sucre dans l’eau, porter à ébullition.

Ajouter la grenadine.

La finition :

  • de la confiture rose ou rouge
  • des fraises tagada

Imbiber le biscuit avec le sirop puis le tartiner généreusement de confiture.

Rouler l’ensemble et l’envelopper dans du film alimentaire, mettre au frais une demi heure.

Couper des tranches, les disposer dans un plat à tarte et boucher les trous avec les tagada.

Cookies en folie !

Quelques variations autour des cookies :

les m&m’s, le « SOS cookies » et le cookie géant tout choco !

Les classiques aux m&m’s :cookies_vanille_mms

  • 200 g de beurre.
  • 130g de cassonade.
  • 1 œuf.
  • 250g de farine.
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • des m&m’s

Préchauffer le four à 160°

Faire ramollir le beurre sans le faire fondre.

Ajouter la cassonade, mélanger.

Ajouter l’œuf, la vanille, la farine et la levure.

Mélanger jusqu’à obtenir une pâte ferme.

2 options : soit vous laissez reposer au frais 30 minutes et vous formerez des boules de pâte, soit vous ne laissez pas reposer et vous formez les cookies à la petite cuillère.

Former les cookies, ajouter les m&m’s dessus.

Enfourner pour 10 à 15 minutes.

Laisser refroidir un peu sur la plaque avant de les mettre sur une grille afin de ne pas les casser en les déplaçant.

Le SOS cookies : idéal pour faire un cadeau sympa (à une maîtresse par exemple 😉 ; l’idée est de rassembler tous les ingrédients secs déjà pesés dans un bocal. Quand on a envie de faire des cookies, il faut juste tout mélanger et ajouter du beurre et un œuf ! La recette est la même que celle au-dessus sauf qu’il faut remplacer la vanille liquide par un sachet de sucre vanillé.

nicolette_sos_cookies

Le cookie géant tout chocolat, pour 8 gourmands : là on prend la recette et au lieu de faire des petits cookies on en fait un seul (avec la recette qui suit on peut en faire 2) très grand et qui se partage ensuite comme un gâteau.

Cookie_géant_choco

  • 180 g de beurre
  • 380 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes de vanille
  • 330 g de farine
  • 80 g de cacao en poudre
  • 4 g de levure chimique
  • 3 g de sel
  • 200 g  de pépites de chocolat

Mélanger le sucre et le beurre jusqu’à obtenir une consistance pommade. Incorporer les œufs un par un et ajouter la vanille.

Mélanger la farine, le cacao, la levure et le sel.

Mélanger délicatement les deux préparations et ajouter au fur et à mesure le chocolat haché ou les pépites.

Faire deux gros cookies sur des feuilles de papier sulfurisé et mettre au four préchauffé à 200°C (th6-7) pendant 10-15 minutes. Les laisser refroidir un peu à plat.

                

Les bonshommes de pain d’épices.

Voici la recette de ces délicieux bonshommes que l’on déguste traditionnellement à la Saint Nicolas.

bonshommes_pe_minis

  • 1 sachet de levure chimique
  • 500g de farine
  • 120g de sucre glace
  • 100g de beurre
  • 250g de miel liquide (encore meilleur si on mélange les miels, ici j’ai mis 125g de miel d’acacia et 125g de miel de fleur d’oranger )
  • ½ cuillère à café de cannelle
  • ½ cuillère à café de cardamome en poudre
  • ½ cuillère à café de noix de muscade en poudre
  • 1 pincée de sel

Dans une casserole, mettre le miel, le sucre glace, les épices, faire chauffer jusqu’à ébullition, baisser à feu doux et remuer pendant 5 minutes. Mettre dans un saladier.

Ajouter la farine, la levure, le sel et l’œuf, bien mélanger. La pâte est assez ferme. Laisser reposer pour 2 heures au moins, le temps que la pâte durcisse et devienne moins collante.

Préchauffer le four à 180°.

Mettre la pâte entre deux feuilles de papier cuisson puis l’abaisser jusqu’à obtenir une épaisseur de 5 mm (on peut le faire en plusieurs fois vu la quantité de pâte !)

Découper à l’emporte pièce et mettre sur une plaque, attention à ne pas trop serrer les bonshommes car la pâte va gonfler à la cuisson.

Enfourner pour 12 à 15 minutes, les bonshommes doivent être juste dorés mais pas bruns. Laisser refroidir.

gros_bonhomme_pep

Fabrique de macarons : la recette

main_mac_brun

   

Pour 40 à 50 coques de macarons :

  • 100g de poudre d’amandes + 100g de sucre glace
  • 25 ml d’eau + 100g de sucre semoule
  • 2 fois 40g de blancs d’œuf (environ 3 blancs)
  • 1 pincée de sel
  • Colorant alimentaire

Effectuer toutes les pesées.

Préchauffer le four 160° chaleur tournante.

Tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes.

Faire chauffer le sucre et l’eau jusqu’à 118°, ajouter le colorant.

Monter doucement 40g de blancs, quand le sirop de sucre arrive à 110°, monter les blancs à fond.

Quand le sirop a atteint 118°, mettre le batteur à vitesse moyenne et verser petit à petit le sirop sur les blancs puis remonter la vitesse. Quand le mélange est bien ferme, ajouter les 40g de blancs restants à vitesse moyenne, arrêter dès que les blancs sont mélangés.

Mettre la feuille du batteur puis verser le mélange sucre glace – amandes. La préparation doit faire le ruban. Garnir une poche munie d’une douille lisse et dresser sur une plaque garnie de papier sulfurisé.

Enfourner pour 12 minutes en prenant soin de tourner la plaque vers la mi-cuisson.

mac_en_construction

Et dedans…

CHOCOLAT NOIR

  • 125g de chocolat noir 70%
  • 100g de crème
  • 20g de beurre doux

Hacher le chocolat

Faire bouillir la crème

Verser la crème  sur le chocolat, laisser fondre puis mélanger pour homogénéiser

Ajouter le beurre et mélanger

Garnir les coques.pyramidemacchoco

PISTACHE

  • 20g de pâte de pistache
  • 70g de sucre glace
  • 100g de beurre ramolli

 Crémer le beurre.

Fouetter le beurre avec le sucre glace

Ajouter la pâte de pistache.

Garnir les coques.pyramide de macarons

VANILLE

  • 1 jaune d’œuf
  • 50g de sucre
  • 250 ml de lait
  • 12g de maïzena
  • 25g de beurre
  • Arôme naturel de vanille ou 1 gousse de vanille

 Gratter la gousse de vanille, la mettre dans le lait, faire bouillir et laisser infuser.

Fouetter le jaune avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajouter la maïzena

Enlever la gousse de vanille du lait, le refaire bouillir puis le verser sur le mélange jaune sucre maïzena, mélanger et remettre sur le feu, fouetter jusqu’à épaississement

Ajouter le beurre et mélanger

Laisser refroidir, fouetter avant utilisation.

Les financiers au chocolat : pour une utilisation gourmande des blancs d’oeufs !

Pour ceux qui ont fait les crèmes brulées de mon précédent article et qui cherchent comment utiliser les blancs, voici la solution !!

financiers_choco

  • 150g de beurre
  • 160g de chocolat noir
  • 100g de sucre glace
  • 120g de poudre d’amandes
  • 50g de farine
  • 5 blancs d’œufs

Préchauffer le four à 210°.

Faire fondre le beurre dans une casserole, le laisser cuire jusqu’à ce qu’il ne crépite plus et prenne une couleur de noisette. Ca s’appelle du beurre noisette. Filtrer ce beurre avec une passoire fine et le laisser refroidir.

Mélanger la farine, la poudre d’amandes et le sucre glace.

Ajouter les blancs d’œuf et mélanger avec une spatule.

Ajouter le beurre tiède.

Faire fondre le chocolat et l’ajouter au mélange précédent.

Garnir des moules à financiers.

Enfourner pour 15 minutes environ.

 

Quatre crèmes brulées à la vanille.

crème_brulée

Pour 4 gourmands.

  • 3 gousses de vanille
  • 250ml de lait (entier ou demi écrémé, j’ai fait avec du demi)
  • 5 jaunes d’œufs (pour utiliser les blancs, une idée : des financiers, une recette dans mon prochain article !)
  • 70g de sucre en poudre
  • 250 de crème fraiche liquide à 30% de matière grasse
  • 50g de sucre roux

Préchauffer le four à 100°.

Fendre les gousses de vanille en 2 dans le sens de la longueur, gratter les graines à l’intérieur et les mettre avec les gousses vides dans le lait.

Faire bouillir le lait puis laisser infuser une bonne dizaine de minutes.

Fouetter les jaunes avec le sucre.

Ajouter la crème liquide.

Ajouter le lait refroidi (attention, il faut avoir enlevé les gousses).

Verser dans 4 ramequins.

Mettre au four pour environ 1h15, la crème est cuite quand elle tremble juste un tout petit peu.

Laisser refroidir entièrement.

Saupoudrer de sucre roux chaque ramequin avec 25g de sucre.

Brûler au chalumeau puis re saupoudrer avec le reste de sucre roux, brûler à nouveau.

Faute de chalumeau, c’est aussi faisable avec le grill du four mais l’intérêt majeur de la crème brulée est de déguster la crème bien froide avec le caramel tiède, ce que ne permet pas le grill.

Les choupim’s au craquelin.

Grande fan de Pim’s, je suis très orange/chocolat, voici donc  des choux au craquelin (choux recouverts avant cuisson d’une pâte composée de cassonnade, de farine et de beurre demi sel), fourrés d’une crème à l’orange et glagés au chocolat noir.

chous craquelin orange choco

Pour le craquelin :

  • 40g de beurre demi sel
  • 50g de cassonade
  • 50g de farine

Mettre le beurre en pommade.

Malaxer l’ensemble jusqu’à avoir une boule.

Etaler entre 2 feuilles de papier cuisson très finement et réserver au frais.

Pour la pâte à choux (recette de Christophe Adam), avec ces proportions on a 500g de pâte, soit environ 30 choux.

• 160g d’eau
• 30 g de sucre
• 70 g de beurre
• 3g de fleur de sel
• 15g de poudre de lait (que j’ai remplacé par de la poudre de lait 2° âge, on improvise avec ce qu’on a…)
• 90 g de farine 55
• 160 g d’œufs (soit environ 3)

Préchauffer le four à 250°, chaleur tournante.

Faire bouillir dans une casserole l’eau, le sel, le sucre et le beurre.

Quand tout le beurre a fondu et que le mélange bout, retirer du feu, ajouter la farine en une seule fois et mélanger à la spatule vivement pour éviter la formation de grumeaux.

Remettre sur le feu et mélanger à la spatule pour dessécher la pâte. Je sais que ma pâte est suffisamment desséchée quand ça accroche sans bruler au fond de la casserole, comme ça :

????????

Transvaser dans un autre récipient, laisser refroidir quelques minutes avant d’ajouter les œufs dans le mélange. Ce mélange s’appelle une panade. Si la panade est trop chaude quand vous ajoutez les œufs, les blancs vont coaguler et il n’y aura plus qu’à tout recommencer.

Ajouter les œufs un par un en remuant avec la spatule, ne pas ajouter d’œuf tant que le précédent n’est pas parfaitement intégré.

Quand la pâte est lisse et brillante et forme un fil entre les 2 doigts, elle est prête:

????????

Remplir une poche à douille munie d’une douille lisse et dresser les choux.

Sortir la pâte à craquelin et découper des cercles de 4 cm de diamètre, les poser sur chaque chou.

Eteindre le four et mettre la plaque de choux dedans

Après 20 minutes ( j’ai fait 18 minutes), rallumer à 180°, toujours chaleur tournante pour 20 minutes ( là j’ai fait 25 minutes.)

Ne pas ouvrir le four en cours de cuisson.

Sortir les choux et laisser refroidir sur grille.

La crème à l’orange :

  • 4 œufs120g de sucre semoule
  • 170g de jus d’orange
  • 1 cuillère à soupe d’arôme orange
  • 180 g de beurre pommade
  • 3 feuilles de gélatine (soit 6g)

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans l’eau froide.

Dans une casserole, fouetter les œufs, le sucre, le jus d’orange et l’arôme jusqu’à ce que le mélange atteigne 85°.

Retirer du feu et fouetter jusqu’ à ce que la température atteigne 60°, égoutter les feuilles de gélatine, les ajouter, mixer, mettre au froid.

Quand la crème est bien froide (soit après 2 heures environ, la fouetter et la mettre dans une poche à douille, garnir les choux.

Le glaçage :

  • 200g de chocolat noir 70% minimum

Faire fondre le chocolat et y tremper le dessus des choux.

Atelier meringue pour petites mains.

Et voici les meringues françaises à 4 mains :

  • 100g de blancs d’œufs
  • 100 g de sucre
  • 120g de sucre glace

Préchauffer le four à 150°.

monter les blancs en neige avec 50 g de sucre en poudre, quand le mélange commence à être bien blanc, ajouter le reste du sucre en poudre, continuer à monter pour avoir un mélange bien ferme et brillant.

Ajouter 100g de sucre glace et mélanger délicatement à la Maryse (= à la spatule).

Mettre dans une poche à douille et dresser de petites meringues.

atelier_meringue_2

Saupoudrer du reste de sucre glace.

Enfourner pour 8 minutes à 150° puis baisser à 90°, laisser dessécher pendant 2 heures (technique de cuisson Christophe Felder).

atelier_meringue_3