Noix de coco et fruits rouges, rapide et délicieux.

flan_coco

Très facile, voici la recette :

1 boite de lait concentré sucré, du lait, 2 œufs, 150g de poudre de noix de coco.

Vider la boite dans un saladier, la remplir à moitié de lait verser le lait dans le saladier, ajouter les œufs, bien mélanger. ajouter la noix de coco puis verser dans un moule à cake. Faire cuire à 210° au bain marie pendant 45 minutes.

Démouler puis recouvrir de fruits rouges quand le gâteau a refroidi.

Variation sur la cerise : le clafoutis cerises et noisettes.

Un clafoutis très fondant en bouche, avec une touche de cannelle !

claf2

  • 3 œufs
  • 70 g de poudre de noisettes
  • 700 g de cerises
  • 135 g de sucre roux
  • 55 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de fleur de sel
  • 1 /2 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 150 g de lait
  • 25 g de crème fraiche
  • 3 gousses de vanille

Préchauffer le four à 180°.

Equeter les cerises, les laver, les dénoyauter.

Beurrer le plat de cuisson, le saupoudrer d’un peu de sucre roux et y verser les cerises.

Fendre les gousses de vanille et les gratter pour en récupérer la pulpe.

Battre les œufs jusqu’à ce ue le mélange devienne mousseux.

Y ajouter la poudre de noisettes, la farine, la pulpe de vanille, la crème, le lait et la fleur de sel.

Bien mélanger pour obtenir un mélange homogène.

Laisser reposer 15 minutes.

Verser sur les cerises puis enfourner 35 à 40 minutes.

 

 

 

 

La cerise en crumble.

Je me suis inspirée de ce beau livre livre pour faire un crumble de cerises et spéculoos :

crumble2

  • 700 g de cerises
  • 140 g de beurre mou
  • 60 g de sucre vergeoise brune
  • 200 g de spéculoos

Préchauffer le four à 160°

Laver, équeuter et dénoyauter les cerises.

Beurrer le plat de cuisson et y verser les cerises.

Mixer les spéculoos avec la vergeoise et le beurre.

Tasser ce mélange sur les cerises puis enfourner le tout pour une vingtaine de minutes.

A déguster tiède ou froid, avec une boule de glace à la vanille.

 

La tarte fraises et framboises sur crème d’amandes.

Et voici un délicieux dessert de saison !!

framboises_fraises

Pour la pâte sucrée :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 80 g de sucre glace
  • 1 œuf

 

Crémer le beurre, y ajouter le sucre puis la farine en veillant à ne pas trop travailler la pâte.

Ajouter l’œuf.

Faire une boule avec la pâte, la filmer et la laisser reposer au frais.

Pour la crème d’amandes :

  • 75 g de beurre
  • 75 g de sucre
  • 75 d’amandes en poudre
  • 75 g d’œuf entier

 

Crémer le beurre.

Ajouter les œufs, battre.

Ajouter le sucre, fouetter.

Ajouter la poudre d’amandes, fouetter.

La tarte :

Préchauffer le four à 180°.

Etaler la pâte sucrée dans un cercle ou un moule.

Garnir le fond de pâte avec la crème d’amandes, enfourner.

La garniture :

  • Fraises et framboises, environ 400 g.
  • 1 à 2 cuillères à soupe de confiture de fraises ou de framboises.

 

Quand la tarte est refroidie, étaler la confiture dessus puis « coller » les fraises et les framboises.

On peut décorer avec du sucre glace saupoudré sur la tarte froide ou bien avec des amandes effilées par exemple. J’ai mis de petites touches de chantilly et du nappage brillant.

Un gros coeur pistache et chocolat blanc.

Voici le gâteau de Donatien avec un Schtroumf qui farniente sous le parasol…

coeur_pistacheTrès simple, c’est une variation de gâteau au yaourt.

  • 2 yaourts
  • 6 œufs
  • 6 pots de farine
  • 4 pots de sucre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 6 cuillères à café de pâte de pistache
  • 200 g de pistoles (ou des pépites) de chocolat blanc.
  • 1/2 pot de beurre ramolli

Préchauffer le four à 200°.

Mélanger les yaourts, la farine, la levure, le sucre.

Ajouter les œufs entiers, mélanger, ajouter le beurre puis la pâte de pistache, mélanger à nouveau.

Ajouter les pistoles de chocolat blanc.

Verser dans un moule graissé et enfourner pour une quarantaine de minutes.

Laisser refroidir avant de démouler.

 

 

 

Le macaron géant, ganache Milka et noisettes caramélisées.

Un énorme macaron garni de ganache au Milka et chocolat noir, avec quelques noisettes caramélisées, ça vous dit ?

macaron_milkaPour 10 gourmands,

Le macaron :

  • 175g de poudre d’amandes + 175g de sucre glace
  • 45 ml d’eau + 175g de sucre semoule
  • 2 fois 70g de blancs d’œuf
  • 1 pincée de sel
  • Colorant alimentaire

 

Effectuer toutes les pesées.

Préchauffer le four 160° chaleur tournante.

Tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes.

Faire chauffer le sucre et l’eau jusqu’à 118°, ajouter le colorant.

Monter doucement 70g de blancs, quand le sirop de sucre arrive à 110°, monter les blancs à fond.

Quand le sirop a atteint 118°, mettre le batteur à vitesse moyenne et verser petit à petit le sirop sur les blancs puis remonter la vitesse. Quand le mélange est bien ferme, ajouter les 70g de blancs restants à vitesse moyenne, arrêter dès que les blancs sont mélangés.

Mettre la feuille du batteur puis verser le mélange sucre glace – amandes. La préparation doit faire le ruban. Garnir une poche munie d’une douille lisse et dresser sur une plaque garnie de papier sulfurisé.

Enfourner pour 15-20 minutes en prenant soin de tourner la plaque vers la mi-cuisson.

La coque est cuite quand elle ne bouge plus lorsqu’on la touche. Sortir la plaque, humidifier le plan de travail, faire glisser dessus le papier cuisson. Décoller la coque avec précaution quand elle a refroidi.

déco_caramel

La ganache :

  • 300 g de Milka
  • 200 g de chocolat noir
  • 250 g de crème fraiche liquide à 30% de MG

Hacher le chocolat.

Faire bouillir la crème puis la verser de suite sur le chocolat.

Bien homogénéiser et laisser prendre au frais.

Travailler la ganache avant usage pour l’assouplir et garnir le macaron géant avec.

 

Le bavarois à la framboise, comme ma Grande Mamie

Un bavarois dans lequel la génoise est remplacée par le « gâteau rose » de mon arrière grand mère. C’est l’ancêtre du gâteau au yaourt en quelque sorte, il se fait avec de la crème crue un peu fermentée. En suite on le coupe en deux et on le fourre à la confiture de framboises.

framboisier_rose

Voici la recette du Gâteau rose :

  • 1 tasse à thé de sucre
  • 2 tasses à thé de farine
  • 1 tasse à thé de crème crue (je le fais à la crème fraiche 30%)
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 œufs

Préchauffer le four à 200°

Mélanger sucre , levure, farine, puis œufs et crème.

Enfourner pour 40 à 45 minutes.

Couper en deux dans l’épaisseur puis fourrer à la confiture de framboises ou bien de groseilles.

Pour le framboisier :

Faire la recette du gâteau rose mais étaler la pâte sur 2 plaques, utiliser un cercle à pâtisserie comme découpoir pour obtenir 2 disques, on peut aussi mouler le gâteau et le couper en deux mais les disques de gâteau seront plus épais.

La crème bavaroise à la framboise

  • 250g de lait
  • 100g de sucre
  • 200g de purée de framboises
  • 100g de jaunes
  • 7g de gélatine
  • 250g de crème fraiche 30%, bien froide
  • 1 sachet de sucre vanillé ou 1 cuillère à café de vanille liquide

Mettre la gélatine à tremper dans de l’eau froide.

Réaliser une crème anglaise : Faire bouillir le lait avec la vanille et laisser tiédir. Battre les jaunes et le sucre puis verser le lait dessus, cuire à feux doux jusqu’à épaississement sans jamais faire bouillir. Réserver.

Chauffer la purée de framboise, quand elle bout, ajouter la gélatine bien essorée, remuer pour dissoudre la gélatine.

Verser la purée de framboises dans la crème anglaise, bien mélanger, laisser tiédir.

Monter la crème en chantilly.

Quand les deux préparations ont sensiblement la même température, incorporer délicatement la chantilly à la crème anglaise.

Le montage

  • Des framboises entières, environ 200g
  • 100g de sucre
  • 50g d’eau
  • de la pâte d’amandes

Mélanger le sucre et l’eau, faire bouillir, laisser refroidir un peu. 

Dans un cercle, mettre le premier disque de gâteau, le tartiner de la moitié du sirop de sucre.

Verser la moitié de  la crème bavaroise à la framboise.

Ajouter les framboises, puis le reste de crème, garder un peu de crème.

Tartiner le second disque de gâteau avec le reste de sirop et poser le gâteau sur la crème (face avec le sirop contre la crème), mettre le reste de la crème et faire prendre au froid.

Etaler la pâte d’amandes et y découper un disque de la taille du gâteau, le poser dessus et décorer.

Conserver au frigidaire.

 

 

 

 

Le gâteau bleu blanc rouge de Basile : smarties et barbe à papa !

Une base de gâteau au yaourt à la barbe à papa, ganache chocolat et mosaïque de smarties.

basile_coupe_web

Pour la base de gâteau au yaourt sans levure  

  • 2 pots de yaourt
  • 6 de farine
  • 4 de sucre
  • 1 d’huile de tournesol
  • 6 œufs
  • 2 cuillères à soupe d’arôme barbe à papa
  • colorant alimentaire de 3 couleurs

Mélanger tous les ingrédients sauf les colorants.

Peser la pâte et la séparer en 3 parties égales.

Dans chaque partie ajouter une couleur.

Faire cuire chaque partie séparément.

Pour la ganache et le montage

  • Des smarties
  • 200 g de crème liquide
  • 400 g de chocolat

Hacher le chocolat.

Faire bouillir la crème puis la verser sur le chocolat pour le faire fondre, remuer pour obtenir un mélange homogène, laisser refroidir.

Quand la préparation a un peu épaissi, en verser 1/3 sur une première couche de gâteau, ajouter par dessus le deuxième gâteau, étaler un autre 1/3 de ganache, mettre le dernier gâteau puis enfin le reste de la ganache, décorer avec les smarties.

5ans_basile_école_web

 

 

Le rainbow cake de Jean (gâteau arc en ciel)

rainbow_web

Les génoises colorées :

  • 350g farine
  • 180g sucre
  • 150g beurre mou
  • 300g lait
  • 4 œufs
  • ½ sachet de levure chimique
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 6 couleurs de colorant alimentaire

Préchauffer le four à 190°.

Fouetter les œufs et le sucre.

Ajouter le beurre mou et fouetter.

Ajouter la farine, la levure, le sucre vanillé, mélanger.

Ajouter le lait, mélanger.

Peser la pâte et la partager en 6 parts égales, les répartir dans 6 bols.

Ajouter du colorant, une couleur par bol et bien mélanger.

Cuire chaque couleur séparément dans un moule de 20 cm de diamètre, environ 10 minutes.

Laisser tiédir avant de démouler.

La garniture :

  • 300g de mascarpone
  • 450g de crème fraiche 30% de matière grasse, très froide
  • 100g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé

Monter la crème en chantilly, ajouter le sucre, le sucre vanillé puis le mascarpone.

Le montage :

Sur un plat, poser la première génoise colorée, la tartiner de crème, poser le deuxième par-dessus et ainsi de suite.

Recouvrir le gâteau avec le reste de crème pour masquer les couleurs.

Laisser au frais.

La grosse brioche comme une tropézienne.

Alors la voilà la méga brioche façon tarte tropézienne à trois étages ! Comme je l’ai faite pour les Rois, j’ai ajouté une fève . La tarte tropézienne, c’est de la brioche fourrée à la crème pâtissière, je me suis permis une petite variation : j’ai troqué la pâtissière contre la diplomate !! Explication : la crème diplomate c’est une crème pâtissière dans laquelle on a ajouté de la crème fouettée. Et ça, c’est un pur délice !

brioche tropézienne web

Pour une douzaine de gourmands :

La brioche

  • 160g de lait
  • 2 sachet de levure de boulangerie
  • 500g de farine
  • 3 œufs moyens
  • 100g de beurre mou
  • 1cc de sel
  • 1cs d’eau de fleur d’oranger

Dans la cuve du robot, mettre la levure dans le lait et laisser reposer 5 minutes, cela doit mousser : la levure se réhydrate tranquillement.

Ajouter la farine puis les œufs, le sel, la fleur d’oranger. Pétrir 10 minutes voire un bon quart d’heure, la pâte ne doit plus coller contre les bords. Couvrir d’un torchon propre et laisser monter pendant 1 grosse heure.

Fariner le plan de travail, mettre la pâte dessus et la pétrir à la main pour en chasser l’air. Former une grosse boule, la poser sur une plaque à pâtisserie et laisser lever pendant une demi heure à l’abri des courants d’air. Ce que j’ai fait : j’ai mis ma boule à lever dans un cercle à pâtisserie beurré de 22 cm de diamètre, le tout sur une plaque.

Préchauffer le four à 200° et enfourner la brioche pour environ 20 minutes, comme le brioche prend pas mal de hauteur il faut vérifier la cuisson en y plantant une lame de couteau, si elle ressort bien nette, c’est cuit. Si jamais le haut a tendance à colorer trop alors que la brioche n’est pas assez cuite, la recouvrir d’un papier d’alu.

Laisser refroidir et ôter le cercle.

La crème diplomate

  • 250g de lait
  • 2cs de vanille liquide
  • 30g de maïzena
  • 80g de sucre en poudre
  • 3 jaunes d’œufs
  • 300g de crème fraiche 30% de MG minimum, très froide

Mettre la vanille dans le lait, faire bouillir le lait, laisser tiédir.

Mélanger les jaunes, le sucre et la maïzena en fouettant énergiquement.

Verser le lait sur ce mélange puis remettre sur le feu, remuer jusqu’à épaississement, laisser bouillir en remuant pendant 2 minutes.

Laisser refroidir la crème (la recouvrir au contact de film alimentaire).

Monter la crème fraiche en chantilly, l’incorporer délicatement à la crème pâtissière.

Le montage

Couper la brioche en 3 dans l’épaisseur à l’aide d’un couteau à dents.

Recouvrir la première tranche de crème, mettre la deuxième par-dessus, garnir avec le reste de crème et poser la dernière tranche au dessus.