Cake pops en sucettes.

 

J’ai offert à chacun de mes petits élèves une sucette cake pop au bon goût de barbe à papa.

J’ai utilisé la méthode « recyclage » : je fais un gâteau que je mixe ensuite avec de la crème fraiche. Je forme des boules et pique des bâtons dedans et je mets au congélateur.

Pour le glaçage, je fais fondre des « candymelts » et y plonge mes cake pops bien froids, tout de suite j’y ajoute de la déco.

bouquet_cakepops

 

Publicité

Le Chanteclerc toulonnais de Marie-Aude

Et voici une délicieuse spécialité toulonnaise dont Marie-Aude avait très envie :

Un disque de meringue, de la chantilly pralinée, un autre disque, encore de la chantilly pralinée, encore un disque et des amandes hachées torréfiées. La décoration est au pochoir avec du sucre glace. Ce gâteau se déguste bien frais.

chanteclerc

Le soufflé au fromage.

soufflé_fromage

Pour 6

  • 150 g de comté rapé
  • 5 œufs
  • 400 ml de lait
  • 50 g de beurre
  • 50 de maïzena
  • 1 bonne pincée de noix de muscade en poudre
  • Sel et poivre

Préchauffer le four à 175°.

Beurrer un moule à soufflé.

Réaliser une béchamel (au mimix si on veut : lait + beurre + maïzena + muscade + sel +poivre dans le bol et 7 min, 90°, vitesse 4), sinon, dans une casserole, faire fondre leu beurre, y ajouter la maïzena, la muscade, le sel et le poivre en remuant pour éviter les grumeaux, verser le lait petit à petit en laissant épaissir.

Ajouter le fromage rapé dans la béchamel, laisser tiédir.

Séparer les blancs des jaunes.

Ajouter les jaunes dans la béchamel au fromage.

Monter les blancs en neige très ferme puis les incorporer délicatement à la béchamel.

Verser dans le moule puis enfourner pour environ 45 minutes, le soufflé est cuit quand il est bien doré, bien gonflé et qu’il ne tremble plus. NE PAS OUVRIR LE FOUR EN COURS DE CUISSON.

Servir de suite.

Les oignons caramélisés.

Recette simplissime trouvé dans Elle… Demande un peu de temps de cuisson quand même mais super bon !!

oignons_web

Pour 8

  • 8 gros oignons.
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 1 cuillère à café de sucre.

Préchauffer le four à 180°.

Dans un plat allant au four, mélanger huile, sel, poivre et sucre.

Couper les oignons en 2 puis les rouler dans ce mélange.

Etaler les demis oignons en une seule couche dans la plat, côté coupé contre le fond.

Enfourner pour 45 minutes.

Retourner les oignons et les laisser cuire encore 30 minutes pour qu’ils caramélisent.

Variation sur la cerise : le clafoutis cerises et noisettes.

Un clafoutis très fondant en bouche, avec une touche de cannelle !

claf2

  • 3 œufs
  • 70 g de poudre de noisettes
  • 700 g de cerises
  • 135 g de sucre roux
  • 55 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de fleur de sel
  • 1 /2 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 150 g de lait
  • 25 g de crème fraiche
  • 3 gousses de vanille

Préchauffer le four à 180°.

Equeter les cerises, les laver, les dénoyauter.

Beurrer le plat de cuisson, le saupoudrer d’un peu de sucre roux et y verser les cerises.

Fendre les gousses de vanille et les gratter pour en récupérer la pulpe.

Battre les œufs jusqu’à ce ue le mélange devienne mousseux.

Y ajouter la poudre de noisettes, la farine, la pulpe de vanille, la crème, le lait et la fleur de sel.

Bien mélanger pour obtenir un mélange homogène.

Laisser reposer 15 minutes.

Verser sur les cerises puis enfourner 35 à 40 minutes.

 

 

 

 

La cerise en crumble.

Je me suis inspirée de ce beau livre livre pour faire un crumble de cerises et spéculoos :

crumble2

  • 700 g de cerises
  • 140 g de beurre mou
  • 60 g de sucre vergeoise brune
  • 200 g de spéculoos

Préchauffer le four à 160°

Laver, équeuter et dénoyauter les cerises.

Beurrer le plat de cuisson et y verser les cerises.

Mixer les spéculoos avec la vergeoise et le beurre.

Tasser ce mélange sur les cerises puis enfourner le tout pour une vingtaine de minutes.

A déguster tiède ou froid, avec une boule de glace à la vanille.